«SimStat doit être sérieusement envisagé par les chercheurs intéressés par une alternative à SPSS ou autres logiciels d’analyse statistique.»
— Social Science Computer Review

Exécuter nos Logiciels sur un Mac

Il existe plusieurs solutions pour exécuter QDA Miner, WordStat et SimStat sur un ordinateur Mac OS X. Nous avons testé cinq solutions différentes, y compris Boot Camp, Parallels Desktop, VMWare Fusion, VirtualBox et CrossOver. Nous présentons ici un aperçu de ces solutions, ainsi que le résultat d’un test de performance.

Tourner à plein régime avec Boot Camp 4.0 d’Apple

Le moyen le plus rapide pour exécuter notre logiciel est d’utiliser Mac OS Boot Camp (gratuit avec l’installation de Mac OS X). Cet utilitaire va créer une deuxième partition de disque sur votre disque de démarrage existant sur lequel vous pourrez installer un système d’exploitation Microsoft Windows. Pour passer à Windows, redémarrez l’ordinateur et sélectionnez le système d’exploitation Windows. Étant donné que Windows tourne sur sa propre partition du disque dur et qu’il ne partage pas les ressources ou le matériel avec le système d’opération Mac OS X, ce type d’installation est le mode le plus rapide et le plus compatible pour exécuter les logiciels Windows sur un ordinateur Mac. Toutefois, cela nécessite un redémarrage de l’ordinateur pour passer d’un système d’exploitation à l’autre.

Exécution sur une Machine Virtuelle (VM) avec VirtualBox, VMware Fusion, ou Parallels

Une autre façon d’exécuter des applications Windows sur un Mac est de créer un ordinateur virtuel qui prend en charge l’exécution de Microsoft Windows. A notre connaissance, il existe  trois produits de la sorte : 

VMWare Fusion (www.vmware.com), at $49
Parallels Desktop (www.parallels.com), at $79
Virtual Box (www.virtualbox.org),  Free

Le principal avantage de cette méthode est la possibilité d’exécuter à la fois des applications Windows et Mac OS simultanément, sans avoir à redémarrer l’ordinateur. Ces trois produits offrent une certaine forme d’interaction entre des applications logicielles des deux systèmes d’exploitation, tels que la possibilité de facilement copier-coller ou partager des fichiers. Toutefois, étant donné que chaque système d’exploitation nécessite une grande quantité de mémoire, une extension de mémoire est souvent recommandée, surtout si l’on doit traiter une quantité importante de données de texte dans WordStat. Un autre inconvénient mineur d’une telle solution est la performance légèrement inférieure des applications Windows. Cela est dû au fait que la machine virtuelle doit accéder au matériel indirectement.  La pénalité de vitesse dépend du type d’ applications. Nos propres tests sur des tâches exigeantes dans WordStat suggèrent que la performance moyenne dans un environnement VM varie entre 82% et 86% de la vitesse on peut obtenir en exécutant nos applications sous Boot Camp ou sur un ordinateur dédié Windows (voir la figure 1).  Par exemple l’analyse d’un corpus de 10 millions de mots avec WordStat devrait prendre environ 26 secondes sur Boot Camp, mais varie de 30 à 32 secondes lors de l’exécution sur une machine virtuelle. Il est cependant important de noter qu’une telle pénalité de vitesse peut être négligeable dans l’utilisation courante du logiciel.

Exécution sans Windows avec CrossOver

 Beaucoup de nos clients ont choisi CrossOver (www.codeweavers.com), ou son équivalent « open- source », Wine. Le principal avantage d’une telle solution est la capacité d’exécuter des logiciels Windows sur un Mac sans installer Windows. Outre le fait qu’il s’agit d’une alternative moins chère (on n’a pas besoin d’acheter une licence pour Microsoft Windows), il permet à l’utilisateur de lancer des applications Windows plus rapidement, car il n’est pas nécessaire de redémarrer l’ordinateur ou démarrer une session Windows dans une machine virtuelle. Ces avantages viennent cependant au prix d’une baisse des performances ainsi que de possibles problèmes de compatibilité mineurs. Nos propres tests de vitesse suggèrent que les tâches qui nécessitent beaucoup de mémoire et de transfert de données sur disque peuvent prendre jusqu’à deux fois plus de temps à exécuter  Cependant, sur de petits projets ou des tâches moins exigeantes, une différence de vitesse peut être imperceptible. Il faut également noter que, bien que QDA Miner, SimStat et WordStat sont capables de fonctionner sur un Mac avec CrossOver, de nombreuses autres applications Windows ne peuvent pas être exécutées sur CrossOver.

Quelle est la vitesse de ces solutions?

Nous avons testé la vitesse d’une analyse de contenu sur WordStat en utilisant les cinq solutions mentionnées ci-dessus. Nous avons exécuté WordStat à partir de notre logiciel d’analyse qualitative QDA Miner. Deux bases de données ont été utilisées pour ce test: un projet comportant 916 documents, soit au total 2,25 millions mots, ainsi que d’un second projet comportant 174.222 réponses courtes, totalisant 3,35 millions mots. Nous avons effectué trois tâches sur chaque ensemble de données: 1) une analyse de la fréquence des mots, 2) une extraction de segments répétés, et 3) une analyse de contenu thématique en utilisant le Dictionnaire d’Imagerie Régressive. La figure 1 présente la performance relative de ces cinq solutions, par rapport à la performance la plus rapide on pourrait obtenir lors de l’exécution avec Boot Camp.

Figure 1. Performance moyenne et maximale de WordStat 
en utilisant diverses installations Mac OS

Tous les tests ont été effectués sur un MacBook Pro avec un processeur Intel Core i5 2,5 GHz, 500 Go de disque dur et 4 Go de mémoire. Les solutions de type machines virtuelles ont été configurées pour utiliser deux processeurs et 1,5 Go de mémoire. Il est important de noter que ces résultats ne sont pas nécessairement représentatifs de la performance générale de ces produits lors de l’exécution d’autres types d’applications, ils ne font que refléter les performances typiques lors de l’exécution de tâches types sous WordStat. La vitesse ne devrait pas être le seul critère de sélection des produits, étant donné que chaque solution VM diffère dans la façon dont ils s’intègrent avec Mac OS X et qu’elle met à profit les différentes composantes informatiques.

Quelle est la configuration recommandée?

Le tableau suivant présente la mémoire minimale requise pour l’exécution de QDA Miner, WordStat et SimStat sur un ordinateur Mac. Pour les solutions VM ou CrossOver, la mémoire minimale requise est de 2 Go de mémoire lors de l’exécution de Windows XP, mais il est fortement recommandé d’avoir au moins 4 Go pour exécuter notre logiciel sous Windows 7 et 8.

 

Boot Camp

Parallels Desktop
VMware Fusion

VirtualBox

CrossOver

Configuration minimale requise

2 Go de Mémoire, partition de 
20 Go

2 à 4 Go de mémoire
15 à 20 Go d’espace libre sur le disque dur

2 à 4 Go de mémoire 
200 Mo d’espace disque

Recommandée

4 Go de Mémoire, partition de 
20 Go

6 à 8 Go de mémoire 
15 à 20 Go d’espace libre sur le disque dur

6 à 8 Go de mémoire
200 Mo d’espace disque

Partagez cette page